L’autoportrait involontaire

Ce tableau sur bois et acrylique de format carré (101 cm sur 101 cm), réalisé avec la technique que j’affectionne du  grattage, j’ai fini par l’appeler tout simplement l’Autoportrait , bien qu’au départ je n’avais pas l’intention de me représenter, mais n’ayant pas de modèle je me suis appuyée sur une photo, et l’image que me renvoyait le miroir, en tentant  pourtant d’en modifier les traits. Je voulais surtout exprimer quelque chose par rapport à mon vécu du moment, une émotion,  et puis finalement, contre toute attente,  les gens face à cette toile me demandent à chaque fois,  s’il s’agit d’un autoportrait, ce qui me surprenait au début, mais finalement ils ont raison. Elle a été réalisée il y a 6 ans environ, et aujourd’hui j’ai décidé de la renommer L’autoportrait, appelons un chat un chat ! Il s’agit de mon seul autoportrait mais involontaire.

La technique

Sur bois, qui est le support que je préfère lorsque je travaille par couches successives que je gratte pour laisser apparaître la couche du dessous. Je travaille la peinture au rouleau, au chiffon, au doigt et au couteau, et je termine avec le pinceau, cela suppose d’aller vite, et de rester spontané pour éviter que la couche à gratter ne sèche complètement.

 

Les muses, éternelles inspiratrices des artistes

Les 9 muses :

D’après la mythologie grecque, les muses sont les gracieuses filles du Dieu Zeus et de la Déesse Mnémosyne. Ces 9 muses sont les représentations des Arts,  intermédiaires entre les Dieux et les poètes et créateurs,  elles permettent ainsi de livrer aux artistes une inspiration divine, faisant d’eux les messagers des Dieux.

Sources d’inspiration :

Mais en réalité qui sont ces muses, éternelles inspiratrices des artistes, poètes, peintres, écrivains…? Quel est leur secret ? qu’est ce qui les caractérise, ces femmes,  étincelles de l’inspiration qui participent indirectement à la création ?

Pas forcément belles au sens classique du terme, elles sont cependant bien plus que cela : fascinantes, magiciennes à leur façon, capables de susciter ce désir, cette émotion qui fera naître l’élan créateur, par leur personnalité et ce qu’elles dégagent, elles nourrissent l’oeuvre.

Avec subtilité, intelligence, elles forment un tandem avec « leur artiste », et avec abnégation elles savent se mettre à l’écart pour laisser briller le génie du créateur comme une étoile sous les feux de la rampe, elles participent à ce destin et cela leur suffit.

Certaines sont artistes comme Camille Claudel, pour ne citer qu’elle, bien que nombreuses sont les muses à être devenues artistes à part entière.

Alors devient on muse par vocation ou par amour ? Quoiqu’il en soit, il doit être exaltant de faire naître l’émotion qui sera le prélude à une oeuvre…

La muse avec l’artiste :

La muse et l’artiste font véritablement tandem : ils se complètent.

L’artiste, voit, désire, ressent, exprime, traduit,  tandis que la muse est la source qui va nourrir son inspiration.

La muse sait valoriser le génie créateur de l’artiste, comme le fit Gala, qui fut à la fois l’épouse amoureuse, amante, modèle, muse inspirante et inspiratrice du fantasque Salvatore Dali. Ils se rencontrèrent lorsque Dali avait 24 ans, Gala était alors, encore mariée  au poète Paul Eluard et mère d’une fille de 11 ans. Dali en tomba follement amoureux. Elle avait un talent de muse exceptionnel, en plus d’être son agent.  Leur amour qui fut la clé de l’oeuvre de Dali,  resta fusionnel jusqu’au décès de Gala à l’âge de 88 ans,  7 ans avant la disparition de Dali.

photo du Peintre Dali et sa femme Gala assis dans l'herbe

Comme le peintre Bonnard, qui n’a eu de cesse de peindre et de dessiner son épouse et modèle, Marthe qui l’inspirera durant 50 années. Lorsqu’il la rencontra alors qu’ils étaient tout jeune, il sut qu’il n’aurait plus à chercher son inspiration ailleurs.

L’histoire regorge de ces histoires fascinantes et mythiques d’artistes et de leurs muses, ces femmes à la personnalité exceptionnelle, généreuses et passionnées qui vivent un peu à travers l’artiste qu’elles inspirent. Toute une histoire autour du désir et de l’amour…

En tous cas ces destins hors du commun me font rêver, me fascinent, et…m’inspirent ! Et vous…?